Voici le défi central de notre époque : trouver une manière de travailler ensemble pour résoudre les problèmes que nous avons créés.
Nelson Mandela

idées

société

humanités

sciences

être

moteur de recherche

éditorial

agenda

Photo choisie au hasard

lettre d'info

contact

à propos

à l'école du possible

enjeux

connaissances

possible en actes

Imprimer cet article

Fleurs d'utopie saison 2

masque  Valabregue Antoine — 16/08/2017

Article au format PDF

 

 

Réduction des problèmes, libération des énergies !

 

Président. Le rôle du président n’est plus contesté. Tout le monde est d’accord qu’il doit œuvrer à ce que chacun ait une place qui lui convienne au mieux, en respectant les fragilités du vivant. Il encourage les gens à penser, entreprendre et discerner, il a un rôle d’arbitre et de médiateur en chef sur les grandes questions. Il n’a de cesse que de déléguer au maximum. Il est élu dans un processus ou tout citoyen qui a plus de 1000 soutiens peut se présenter dans des primaires. Le second tour est organisé autour des deux candidats rassemblant sur leur nom le plus de candidats du premier tour. 

 

Elysée. C’est devenu un jardin public, les anciens bureaux servent aux initiatives citoyennes. La présidence et les ministères sont regroupés dans l’ancien Palais de justice, où dans un autre lieu central. 

 

Ministères. Tous les pays du monde ont opté pour l’organisation en douze départements balayant les tâches essentielles à la maximisation de l’auto-création régulatrice de la diversité et de la finitude. Il n’y a plus de ministre de l’économie. Il n’y a plus qu’un seul impôt et la répartition des budgets est votée par les citoyens sur propositions de la chambre du futur.

  • Un Ministère  des initiatives et réussites à promouvoir encourageant le partage, l’équité et la responsabilité. Il les répercute sur un site et les fait connaître. Il est chargé de l’évaluation.
  • Un Ministère  de la résilience locale, encourageant les liens interculturels, l’autonomie en  légumes, l’eau de qualité, utilisant les compétences des séniors, commençant à  détecter et réduire les maltraitances.
  • Un Ministère de l’information et de la votation citoyenne allant du local au mondial ; du court au très long terme.
  • Un Ministère du logement et des transports publics chargé de  réduire drastiquement les coûts et la pollution.
  • Un ministère de la santé publique incluant l’hygiène du corps, régulant l’agriculture, encourageant les médecines qui vont au delà des symptômes.
  • Un Ministère chargé des questions de  Sécurité  et de respects des règles (incluant, armée, police éducateurs de rue).

 

  • Un Ministère de la justice et de la justesse simplifiant les lois et les procédures.
  • Un ministère des mutations à entreprendre pour faire face aux  défis climatiques  énergétiques, écologiques etc..
  • Un Ministère du futur chargé des investissements à long terme.

 

 

  • Un Ministère des régulations  internationales
  • Un Ministère de la formation, de la culture   et des modalités du vivre ensemble dans un maximum de justesse.
    • Etre dans la justesse c’est d’abord et avant tout savoir évaluer ses talents, ses limites et ceux des autres, c’est œuvrer, en veillant à pouvoir se faire remplacer, dans ses zones d’excellence, c’est ne mépriser aucun travail dont on profite des résultats.  C’est être en capacité de réguler les dysfonctionnements qui apparaissent, et de laisser tomber certains sujets.
    • 4 cycles de 3 ans sont institués à partir de 6 ans avec des missions spécifiques.
      • Etre bienveillant et pouvoir entendre.
      • Etre lucide et pouvoir agir.
      • Se questionner et pouvoir se transformer.
      • Penser l’incertain, se rendre utile.
  • Tuteurs de futurs adultes. C’est la mission principale des ex professeurs qui ont maintenant en charge un groupe de jeunes pour les conduire à l’autonomie de l’âge adulte.

 

  • Un Ministère de l’utilité publique et des biens communs.

 

Impôts. Tous les impôts  sur les revenus sont supprimés, il n’y a qu’un seul impôt, celui sur les produits  avec une TVA différentiée selon  le niveau écologique et la nécessité. Cette TVA est récupérée automatiquement sur tous les produits livrés sur Internet,  grâce aux cartes à puces citoyennes.

 

Cartes à puce citoyenne.  Elles ont prouvé leur fiabilité, car elles sont certifiées par un tiers assermenté. Elles permettent le vote électronique,  et donc sont essentielles à la démocratie directe. Elles régulent la consommation carbone des citoyens.

 

Chambre du futur. Il y a clairement trois chambres qui se parlent, une du  passé une du présent et une du futur La chambre du futur propose des scénarios à cinquante et cent ans que la chambre du présent doit concrétiser par tranches de 5 ans. La chambre du passé examine les malfaçons et sélectionne les bonnes initiatives pour que la chambre du présent les considère.

La chambre du présent fait part de ses difficultés aux deux autres chambres.

 

Laïcité. Chacun s’habille comme il veut, tout prosélytisme religieux tendant à imposer ses façons de faire, à disqualifier les autres, à susciter la haine de le l’autre, donne lieu à des stages obligatoires confiés à des médiateurs de la tolérance ou à des interdictions.

 

Agora citoyenne. Les week-ends et les soirées dans les écoles sont consacrés à des échanges pour améliorer les choses. Les idées produites sont rendues accessibles à tout le monde.  Elles sont un lieu de résorption  des conflits du quotidien, car des médiateurs sont en permanence là. Le ministère des initiatives a pour tâche de repérer les idées généralisables.

 

Bureaucratie : Tout est fait pour la réduire.  En particulier, les fonctionnaires ne sont plus nommés à vie.

 

Circulation. Dans les villes, le centre est sans voitures, pour le reste  il  n’y a plus que des voitures propres qui roulent à 30 km/h, de façon automatique et sont à la disposition de tout le monde.   Et des voies spécifiques pour les vélos et objets roulants.

Pour aller dans la campagne, ou dans les villes, on dispose de plateformes au bord des Autoroutes, à l’extérieur des villes en tout cas. Plateformes reliées aux centres des villes. On peut y disposer de véhicules.

Les principales villes sont reliées par des liaisons rapides magnétiques ou autres  qui utilisent les autoroutes, qui  sont ainsi reconverties. 

 

 

Santé. On est arrivé à l’heure de la médecine personnalisée. Les médecins sont formés principalement au dialogue systémique.

Obésité. Elle a été jugulée par des programmes ad hoc.

 

Protéines animales. Seul subsiste l’élevage artisanal et les protéines proviennent des recherches en biotechnologies ou des végétaux qui ont retrouvés leur puissance car les pesticides n’existent plus.

 

Matériaux rares.  La gouvernance mondiale a le pouvoir de restreindre l’accès aux matériaux rares.

Ordinateurs. Ils sont garantis dix ans. Chacun  sa le pouvoir de protéger ses informations.

 

Robots.  Ils nous permettent de nous concentrer plus sur nos capacités sensibles de rapport au beau, à l’utile, à la vie, à l’humour, au juste, bref à tout ce qui fait la singularité de l’homme.

 

Addiction. La société du spectacle décrite par les situationnistes est maintenant une société de l’addiction à l’immédiateté, aux bavardages, aux fausses nouvelles,… En conséquence de quoi c’est l’objet d’un programme  de formation appuyé au plan mondial pour en sortir.

 

Maltraitance. Un plan a été adopté pour être en alerte sous toutes les formes de maltraitance des enfants.  Les procédures de sortie des familles maltraitantes sont simplifiées. On propose un soin aux maltraités et une thérapie aux maltraitants. Un budget conséquent est alloué à cela.

 

Service civique.  Au cours de sa vie, on passe 15 jours par an de 15 à 55 ans à travailler dans une association d’utilité publique agissant sur les communs.

 

Prisons.  Elles n’existent plus. Les gens coupables sont affectés à des travaux d’intérêts généraux décidés par le parlement du présent, ainsi qu’à des thérapies, ils ont des bracelets électroniques doté d’un récepteur de voix qui renvoie au commissariat le plus proche tout signal de détresse enregistré. Les cas les plus difficiles, ou les récidivistes, sont envoyés dans d’autres continents, dans des systèmes d’échange pour faire des travaux difficiles.

 

Régulation de la population. La gouvernance mondiale a opté pour un plan favorisant la réduction volontaire des naissances. Les couples ont deux enfants au maximum, un programme a été concocté pour encourager les pays en surpopulation à réduire la leur, sous formes d’aides substantielles directes aux familles respectant la chose. Cette aide pourrait être sous forme de coup de pouce pour installer les enfants de ces familles dans la vie active (comme cela on peut contrôler le bien fondé (meubles, résidences, électroménager, ordinateurs à définir). Cette aide, de plus, est l’objet de publicités en direction des pays qui n’y parviennent pas, sous des formes à inventer.

Acidification des océans.  Une police  mondiale de la mer est créée qui prend les mesures appropriées. Les états qui ne veulent pas y participer sont dénoncés publiquement.

Plastiques. Ils n’existent plus, on a mis de l’énergie à nettoyer les océans, même si le plancton est infecté.

Déchets nucléaires.  On a mis de l’argent sur la recherche pour convertir les déchets longue durée en déchets moyenne durée.

CO2. Tout a été entrepris pour l’absorber au maximum.

 

Economies d’énergies. On utilise des vieux systèmes de conservation  au frais avec du sable et de la terre cuite qui ne coutent pas d’énergie.  Les tuiles solaires   ont remplacé les toitures (on sait les faire en imitant l’ardoise ou tout autre). Des bonus sont versés à ceux qui  partagent leur véhicule, via la carte citoyenne. L’obsolescence programmée a été vaincue. Une prime est donnée aux industriels qui garantissent à vie les objets. De plus les produits garantis ont une TVA moindre.

La température est régulé à 20 degré dans les salons d’habitation bien isolées et ventilées.

 

Travail.  Il est restauré dans sa noblesse, car la formation initiale a donné le goût de l’utile du travail manuel, de la création, de l’envie de faire. Il n’y a plus que des auto-entrepreneurs qui négocient des contrats.

Retraite. C’est un concept périmé, il a été remplacé par le temps choisi.

 

 

 

Colis. Ils sont disponibles dans les écoles, via des véhicules automatiques qui chargent ce qui est arrivé dans les gares. On vient les chercher en brouette, car la ville est restituée aux piétons.

 

Ecoles. Elles reçoivent tout le monde de 6 à 18 ans, elles sont devenues  le centre énergétique des quartiers. Les séniors viennent aider, tout le monde y fait ses courses de fruits légumes et d’épicerie de base dans la journée, on peut y faire son linge, le soir elles sont lieux d’échanges citoyens de partage de savoirs etc.. Elles cultivent toutes un jardin potager, bien entendu.

 

Echanges culturels et villes campagnes. Au cours de la formation initiale, des séjours sont organisés pour donner le gout du travail manuel, le respect de la beauté et la connaissance d’autres cultures. Pour cela des lieux sont aménagés pour que les échanges puissent être conséquents. En se confrontant avec du différent, le taux de violence  a été divisé par 10.

 

Fruits légumes. Le principe des AMAP est généralisé. Chacun les achète à un producteur bio, car il n’y en a plus d’autres.  Le système est désormais au point, chaque citoyen, envoie sur Internet sa demande de fruits légumes pour la semaine (Eh oui c’est un peu contraignant, mais tellement mieux). Les producteurs font connaître leur prévision de production. Un logiciel répartit les demandes en privilégiant la proximité et en optimisant les trajets et envoie les colis automatiquement. Les surplus sont donnés aux restaurants. Les manques sont répartis sur l’ensemble des commandes.  Cela permet de faire des commandes même en changeant de résidence.

 

Epicerie de base : le territoire est maillé  à moins de 400 m de chaque maison dans les villes de centre de réception de l’épicerie de base (épices, légumineuses céréales, etc.. ), dans les écoles ou près des écoles, qui arrivent depuis les gares ferroviaires,  réaménagées pour se faire,  avec des véhicules automatisés. Chacun scanne avec son portable qui a intégré la carte numérique citoyenne les produits et son compte est débité automatiquement et l’état reçoit la part de TVA.

 

Dialogue. Dès le plus jeune âge on a appris à prendre le temps d’ identifier ce sur quoi on est d’accord et en désaccord avant d’explorer des pistes de résolutoire.

 

 

Commentaire(s)