Peindre un tableau qui puisse être montré dans la cellule d'un condamné à mort, sans être une atrocité.
Cezanne

idées

société

humanités

sciences

être

moteur de recherche

éditorial

agenda

Photo choisie au hasard

lettre d'info

contact

à propos

à l'école du possible

enjeux

connaissances

possible en actes

Imprimer cet article

Si je pouvais revivre une nouvelle fois ma vie

masque  Borges — 16/01/2015

Si je pouvais revivre une nouvelle fois ma vie, tout d’abord, j’essaierais de commettre plus d’erreurs. Je n’essaierais pas d’être si parfait. Je me relaxerais plus. Je serais plus fou que ce j’ai été. Je prendrais peu de choses au sérieux. Je serais moins hygiénique. Je courrais plus de risques, je ferais plus de voyages …

Je contemplerais plus souvent les couchers de soleil, je gravirais plus de montagnes, je nagerais dans plus dans de rivières. J’aurais plus de vrais problèmes et moins d’imaginaires. Je fus une de ces personnes qui vécut avec bon sens et pleinement chaque minute de sa vie. C’est vrai que j’ai eu des moments de joie.

Mais si je pouvais revenir en arrière, j’essaierais d’avoir seulement de bons moments. Car si vous ne le savez pas, c’est de cela qu’est faite la vie. Ne gâchez pas le moment présent. J’étais un de ceux-là qui ne se promenaient jamais sans un thermomètre, une gourde d’eau chaude, un parapluie et un parachute.

Si je pouvais revivre, je voyagerais plus léger.

Si je pouvais revivre, je commencerais par marcher pieds nus au début du printemps et je continuerais ainsi jusqu’à la fin de l’automne.

Je ferais plus de tours en calèche, contemplerais plus de levers de soleil et jouerais avec plus d’enfants.

Si j’avais une autre fois la vie devant moi, …

Mais j’ai déjà quatre-vingt-six ans et je sais que je vais mourir.

Jorge Luis BORGES, écrivain argentin (1899-1986)

Commentaire(s)